www.Avocats Permis.com

Le permis de conduire

Le permis de conduire est un document officiel qui s'obtient en passant un examen théorique et pratique. Obligatoire et différent selon les véhicules (A pour les motos, B pour les voitures, C pour les poids lourds de marchandise, D pour les transports de personnes), ces permis sont indispensables, faute de quoi le délit de défaut de permis peut entraîner un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.

Passer le code

Pour passer le permis de conduire, il est indispensable d'obtenir en premier lieu le code. Le code consiste en l'épreuve théorique du permis de conduire. Il sert à évaluer les connaissances du candidat. Il faut répondre juste à au moins 34 questions sur les 40 posées. Le code peut être passé à 16 ...

lire la suite >>
Passer la conduite

L'épreuve de conduite du permis de conduite consiste en une épreuve pratique qui vise à évaluer les capacités du candidat à conduire un véhicule. Cette épreuve de 32 minutes évalue le candidat sur des critères très précis. Il faut obtenir au minimum 20 points sur les 30 pour obtenir le permis. 2 m...

lire la suite >>
Obtention du permis

Le permis de conduire s'obtient en suivant une péreuve théorique, puis en cas de succès, une épreuve pratique. Les résultats de l'épreuve pratique sont disponibles sous 48 heures. La délivrance d'un certificat d'examen du permis de conduire (CEPC) permet de patienter jusqu'à l'obtention du titre o...

lire la suite >>
Permis probatoire

Les nouveaux conducteurs, lorsqu'ils passent le permis, obtiennent un permis probatoire, un permis à 6 points. Durant 2 ou 3 ans, leur solde de points augmente sous réserve qu'aucune infraction routière n'est commise. A défaut, des points peuvent être récupérés si aucune infraction n'est commise s...

lire la suite >>
Permis définitif

Une fois le délai probatoire du permis passé, on obtient les 12 points. Ce permis définitif peut toutefois être perdu si les 12 points sont enlevés du permis suite à de multiples infractions routières. Aujourd'hui, le permis est aux standards européens. Il s'agit d'un permis de conduire électroniq...

lire la suite >>
Permis à points

Le permis à points créé en 1992 permet de lutter contre l'insécurité routière. Ce permis dispose de 6 points pour les permis probatoires et de 12 points pour les permis définitifs. La perte de points est automatique à chaque constat d'infractions dont une liste précise existe. Leur récupération es...

lire la suite >>

Le permis de conduire consiste en un examen qui évolue les capacités du candidat à conduire un véhicule. On distingue plusieurs types de permis :

- L'attestation scolaire de sécurité routière, obligatoire pour les personnes nées après 1987, pour pouvoir passer le brevet de sécurité routière et le permis de conduire. A défaut, il faudra obtenir l'attestation de sécurité routière.

- Le brevet de sécurité routière qui permet de conduire des cyclomoteurs de 50 cm³ maximum ou des quadricycles légers. Il s'agit du permis AM

- Pour les 2 roues, on doit passer le permis A qui permet de conduire toutes les motos avec ou sans side-car et tous les 3 roues à moteur quelle que soit leur puissance ; on peut également passer le permis A1 qui permet de conduire une moto légère ou un 3 roues à moteur d'une puissance de 15 kW maximum : ou on peut passer le permis A2 qui permet de conduire une moto d'une puissance n'excédant pas 35 kilowatts (kw) ou un 3 roues d'une puissance maximale de 15 kw.

- Le permis B consiste en le permis de conduire une voiture ou un quadricycle lourd. Le permis B1 permet de conduire un quadricycle lourd à moteur. Le permis BE permet quant à lui de conduire une voiture avec remorque de plus de 750kg.

- Pour le transport de marchandises, on peut passer le permis C avec ses déclinaisons CE, C1, C1E selon le poids du véhicule et l'éventuelle remorque.

- Pour le transport de personnes, on peut passer le permis D avec ses déclinaisons D1 et D1E.

Ainsi, selon le véhicule qu'on souhaite conduire, il convient de passer un permis spécifique. Le défaut de permis est un délit punissable d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende !